ZIPIT a donné la directive de placer des limites mensuelles similaires à EcoCash par RBZ

D’abord c’était EcoCash et maintenant ZIPIT reçoit le même traitement. L’Unité de renseignement financier (anciennement un bras de la RBZ mais qui opère maintenant de manière indépendante) a émis une directive au PDG de ZIPIT, Cyril Nyatsanza, qui impose une limite quotidienne et mensuelle aux transactions ZIPIT.

La directive du 27 mai se lit comme suit;

Cher M. Nyatsanza.

Publicité
Examen temporaire à la baisse des limites zipit à 20 000 $ ZW par jour et ZW$ 100 000 par mois

La FIU a noté que les limites actuelles des transactions ZIPIT qui n’ont pas de plafond mensuel sont utilisées à mauvais escient, principalement pour les transactions illicites en devises étrangères.

Les limites actuelles de 100 000 zw$ par jour permettent à un client (sous réserve de toute limite spécifique à la banque) de se déplacer environ 3 millions de dollars ZW par mois à l’aide d’un seul compte, et bien plus encore s’il est multi-bancaire et/ou utilise des comptes tiers.

La FIU a noté les lacunes du KYC dans le système ZIPIT qui rendent difficile pour les banques, les organismes de réglementation et les organismes d’application de la loi d’identifier rapidement les contre-parties à une transaction, ou d’identifier les utilisateurs multi-banques.

Jusqu’à ce que ces mesures de protection adéquates de poule soient intégrées dans le système ZIPIT afin de minimiser le risque de blanchiment d’argent, ZIMSWITCH est chargée de mettre en œuvre, avec effet immédiat, des limites quotidiennes et mensuelles de 20 000 $ ET 100 000 $, respectivement.

Les limites ont été atteints à la connaissance de la réalité que très peu de Zimbabwéens gagnent plus de 100 000 zw $ par jour

Il n’est pas surprenant que la FIU cible maintenant ZIPIT de la même façon qu’ils ont ciblé EcoCash au cours des dernières semaines.

Les changeurs d’argent ont commencé à migrer d’EcoCash vers ZIPIT et OneMoney (qui est également alimenté par ZIPIT) pour déplacer de l’argent bien avant que la FIU n’envoie la directive à EcoCash, donc ce n’était qu’une question de temps avant que ZIPIT ne soit également sous le microscope.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *